La crise sanitaire que nous traversons impacte très durement l’ensemble du secteur de la culture. La vie culturelle vit depuis mars dernier au ralenti car suspendue localement aux décisions préfectorales et en quête d’une confiance générale non retrouvée.

Tous les professionnels du secteur traversent cette période difficilement tant l’incertitude régnante pèse sur leurs activités, tant leur situation économique se fragilise.

Parmi les acteurs dont l’activité reste particulièrement faible, se trouvent les entreprises de l’événementiel. Moins visibles car agissant en indispensable appui technique aux manifestations culturelles et aux festivals, elles n’en demeurent pas moins essentielles à la vie culturelle de nos territoires. Le Grand Est a la chance de compter sur son territoire plusieurs entreprises de premier plan dont le rayonnement est national voire international. Malgré les aides publiques notamment régionales auxquelles elles accèdent, leur avenir reste suspendu à un soutien national plus étendu afin de préserver leur capital de compétences et leurs avantages concurrentiels qui en font pour plusieurs d’entre elles des fleurons régionaux.

L’Agence culturelle Grand Est s’est engagée, plus que jamais cette année, dans sa politique d’investissement à les solliciter afin de les soutenir et se garantir d’une qualité de services dont elle se réjouit depuis longtemps.

Francis Gelin
Directeur général Agence culturelle Grand Est